Monday, 31 March 2014

Monday painting

At my Monday morning painting class, once a month we switch from still life to portrait.
Last Monday the sitter was Deodat. He sat for us for 4 hours. I'm pretty happy with my rendition of him.

A mon cours de peinture du lundi matin, une fois par mois nous abandonnons la nature morte pour le portrait. Lundi dernier, c'est Déodat qui est venu poser pour nous pendant 4 heures. Je suis contente de mon travail, ça lui ressemble assez.

Saturday, 29 March 2014

Our own olive oil, filtered

The olive oil we got straight from the press in return for our olives back in December was a beautiful light green in colour but not very translucid and we were told that after a few weeks a sediment would form at the bottom that we would need to filter out. I did that last week by pouring the oil very slowly into another container so the sediment would remain at the bottom of the can. See how clear it is now?

L'huile d'olive que le moulin nous a rendue en échange de nos olives en décembre était d'un beau vert doré mais pas très limpide et on nous a dit qu'après quelques semaines un dépôt se formerait qu'il faudrait filtrer pour éviter que l'huile ne rancisse. J'ai fait cette opération la semaine dernière, en transvasant l'huile très doucement dans un autre conteneur pour que le dépôt reste au fond. Voyez comme elle est belle...

Full of bubbles just after pouring / Pleine de bulles juste après été versée

Thursday, 27 March 2014

Souriez, votez !

Rue Petit Grenier, Avignon
J'ai photographié cette affiche  rue Petit Grenier mais c'aurait pu être ailleurs : on la retrouve dans beaucoup de rues d'Avignon.  Elle est signée RNST. Une référence à la célèbre affiche "HOPE" sous le visage de Barack Obama réalisée par le street artist Shepard Fairey alias Obey  ? 
Oui probablement (et une visite sur le site de RNST le confirme) et pourtant je ressens un léger malaise face à ce sourire artificiel accroché par des pinces à linge. Face aux résultats inquiétants du premier tour des élections municipales,  je me demande si ça pourrait être un sinistre clin d’oeil  une référence inquiète au sourire de Marine Le Pen sur l'affiche du Front National : à Avignon, la liste Bleu Marine menée par Philippe Liotteaux est arrivée première avec 29,63% des voix juste devant la liste PS conduite par Cécile Helle (29,54% des voix), le troisième étant l'UMP Bernard Chaussegros avec 20,90%. Sur les sept candidats du premier tour, ces trois-là restent en lice au second tour qui aura lieu ce dimanche. J'espère de tout mon coeur que notre ville ne va pas se retrouver gouvernée par l'extrême droite. Je pense que Cécile Helle ferait un bon maire. 
Le dimanche 30 mars 2014, votez !
PS - l'auteur de l'affiche, RNST, m'a répondu. Lisez dans les commentaires ce qu'il a à dire sur son travail.

When street art turns an eye to politics : I photographed this poster which says SMILE this week in rue Petit Grenier but I saw it in many other streets in Avignon. It's signed RNST. Can it be a reference to the HOPE poster featuring Barack Obama created by street artist Shepard Fairey aka Obey? Yes probably (and this is confirmed when you visit RNST's website) but this artificial smile held up with two clothes pins makes me feel a bit uneasy. I wonder if it could be a sarcastic reference worried allusion to the smile of extreme right leader Marine Le Pen whose Front National party did very well in last Sunday's municipal elections : in Avignon, Front National candidate Philippe Liotteaux came first with 29.63% of votes, followed closely by Socialist Cecile Helle with 29.64%.  The third was UMP candidate Bernard Chaussegros with 20.90% of votes. All three will be present at the second round of elections this Sunday, the other four being eliminated. I do hope Cecile Helle gets elected. She's been involved in our city for many years and I believe she'll be a good mayor. 
What will I be doing on Sunday? I'll be voting and keeping my fingers crossed.

PS - the artist, RNST, wrote to me to give his own interpretation of his work. Turn to the comments to read what he had to say.

Tuesday, 25 March 2014

Work in progress

Rue des Teinturiers, Avignon 
I showed you the big mess that rue des Teinturiers was back in February. This being one of Avignon's most picturesque streets, it's been decided to keep its original cobblestone paving (too bad for ladies in stilettos). The new paving is now coming along nicely, starting with the sidewalks, and you can tell it will be beautiful  but what a mess it still is! Tough luck for our Globe Trotters festival: last Saturday, Philippe Croizon, a quadruple amputee who swam accross the English channel and several straights around the world, was there to present his movie "Swimming beyond borders". This inspiring athlete who on lands moves around in a wheelchair  is a strong defender of the disabled's right to accessibility. Things couldn't have been worse for the people in a wheelchair who wanted to come and listen to him!

En février je vous avais montré le grand chambardement de la rue des Teinturiers dont on refaisait toutes les canalisations. Comme c'est une des rues les plus pittoresques d'Avignon il a été décidé de lui refaire son pavage d'origine (et tant pis pour les dames en talons !). La pose des nouveaux pavés a commencé et on voit que ce sera très beau  mais en attendant c'est encore un brave capharnaüm. Pas de chance pour notre festival des globe-trotteurs : samedi, Philippe Croizon présentait à la salle Benoit XII son film "Nager au-delà des frontières". Cet amputé des quatre membres qui a réalisé plusieurs traversées de mers à la nage est un extraordinaire nageur mais sur terre il circule en fauteuil roulant et son grand combat c'est l'accessibilité aux handicapés. On n'aurait pas pu imaginer un accès plus malcommode pour ceux qui voulaient venir le voir !

Saturday, 22 March 2014

Gone globe-trotting

Don't expect to see me visiting your blogs this weekend, I'll be fully immersed in Avignon's 17th Globe Trotters Festival, one of my favourite annual events here. From Friday 21st to Sunday 23rd March, these three days dedicated to travel and adventure are a wonderful opportunity to view some great movies, share travel stories and meet fascinating people. If you're near Avignon, do come and join us: check out the program here. If you're far, check out the teaser of one of the films we'll be showing, North of the Sun: it's about two Norwegian guys who spent nine months of winter in a remote and uninhabited bay on an island off the coast of northern Norway. They built a cabin out of driftwood and other materials washed up on shore and ate expired food they got from stores for free. Being keen surfers, they mainly intended to ride the waves the bay is famous for, but they also undertook to clean up the beach in their spare time: at the end of their stay they came home with 3 tons of rubbish collected on the shore. Do check out the trailer, it's fun!

Ne comptez pas sur moi pour visiter vos blogs ce week-end, je serai tout entière occupée par le 17ème Festival des Globe Trotters d'Avignon, l'un de mes rendez-vous annuels préférés ici. Du 21 au 23 mars 2014 (de ce soir vendredi jusqu'à dimanche), le festival c'est tout un programme de films, de rencontres et d'expositions autour du voyage qui permettent de découvrir des images, des récits et des gens passionnants. Si vous êtes dans le coin, venez nous rejoindre ! Le programme complet est en ligne ici. Sinon, la brochure est disponible à l'office du tourisme (vite, vite) ou alors venez nous retrouver à la salle Benoit XII, rue des Teinturiers à Avignon. A bientôt !

Thursday, 20 March 2014

The Goat

Beaumes de Venise
This little chap was eating the grass off the Beaumes-de-Venise sports field a couple of days ago. Along with a lama, poney, buffalo and camel it belongs to a small circus that has settled here for a few days. The animals were left to feed there, each with a 3 to 4 metre  chain.  After school, many children came to see them. While some kids stayed safely away, many also tried to approach the animals, pet them, feed them or sometimes challenge them to test their own bravery. While there was some nice interaction, there was also occasional fear and tension on both sides. The fact that no adult (apart from a couple of parents who seemed to know little) was there to explain how to behave around animals and care for them made the whole exercise quite stressful for the animals. I don't think it was fair on them.

Talking about goats, I'd love to tell my friends in the U.S. about my friend Madeleine's amazing adventure. Madeleine is an American who used to live in Avignon where she ran a blog  through which we met. We became good friends. About 18 months ago, she was given the opportunity to go back to the U.S. to set up a goat farm and goat cheese factory in the hills near Northport, Michigan. She's turning the adventure into a fantastic success story and she writes beautifully about it in her new blog Becoming a fromagere. I understand her wonderful goat cheeses will soon be available for purchase online at Idyll

Cette jolie petite chèvre était attachée sur le terrain des sports de Beaumes-de-Venise. Comme un lama, un poney, un chameau et quelques autres, elle appartient à un petit cirque qui s'est installé ici pour quelques jours. Les animaux ont été mis à paître chacun au bout d'une chaine de 3 ou 4 mètres et bien sûr les enfants de l'école à côté sont venus les voir après la sortie des cours. Si beaucoup d'enfants restaient à une distance respectueuse, beaucoup d'autres essayaient d'approcher les animaux pour les caresser, les nourrir ou parfois pour les affronter pour tester leur propre bravoure. Si on sentait beaucoup de contacts positifs, on pouvait aussi percevoir de la crainte de part et d'autre, voire de l'agacement ou du stress chez les animaux parfois dérangés, poussés, tirés ou excités. J'ai regretté qu'aucun adulte compétent ne soit présent pour créer le lien et expliquer aux enfants comment bien se comporter avec les animaux. 

Mais pour en revenir aux chèvres, je signale à mes lecteurs américains la belle aventure d'une de mes amies américaines, Madeleine, qui a longtemps vécu à Avignon et que j'avais rencontrée à travers son blog (An American in Avignon) : il y a dix-huit mois environ, on lui a proposé de rentrer aux Etats-Unis pour monter une petite fabrique de fromage de chèvre dans les collines de Northport dans le Michigan. Elle raconte son aventure dans son nouveau blog Becoming a Fromagère. Le site de la fromagerie est Idyll

Tuesday, 18 March 2014

Spring quiz

Test: à quoi reconnait-on que cet arbre en fleur est un amandier?
- Facile, les amandes de l'année dernière sont encore là  !

Quiz: how can you tell that these blossoms belong to an almond tree?
- Easy, last year's almonds are still there!

Sunday, 16 March 2014

Le Point de Lumière

Here's the terrace of one of Carpentras's most endearing spots: Point de Lumiere café also called Café de la Citoyenneté Heureuse (happy citizenship cafe). The name says it, this is no ordinary cafe. Adele Cote, the lovely lady behind the project, says she and the many others who dreamed and worked on it with her wanted to create a place where people who believed in solidarity, friendship and collective thinking for a better world would meet. Renovating the premises and setting up the cafe was a huge collective achievement and since its opening in April 2013 the place has developed a hefty program of weekly activities, conferences and workshops revolving around topics such as philosophy, personal development, social and environmental issues etc. The food served there is local and organic of course.
I also chip in as a volunteer by running an English Conversation group there every Tuesday night from 7:00 to 8:30 pm. Over a glass of wine or bowl of soup we discuss a a variety of topics in a friendly and open way. It's fun. If you're around, come and join us! Participation is 2 euros.

Voici l'un des lieux les plus attachants de Carpentras : le Point de Lumière ou Café de la Citoyenneté Heureuse. Rien qu'au nom on sait qu'il ne s'agit pas d'un lieu ordinaire. Adèle Cote, la boule d'énergie positive à l'origine du projet, a  fédéré autour d'elle toute une équipe qui rêvait d'un lieu utile, accueillant, où se tisseraient des réflexions et des projets collectifs dans un esprit citoyen. Objectif: utiliser l'intelligence collective pour être les leviers d'un nouveau monde. Après la rénovation et l'aménagement du lieu menés tambour battant par une équipe de bénévoles, le Point de Lumière a ouvert en avril 2013, et propose chaque semaine un beau programme d'activités et de rencontres autour de la philosophie, du développement personnel, de l'économie sociale et solidaire, de l'écologie, etc. On y sert du bio et du local bien sûr. C'est dans le cadre de l'extraordinaire colloque "Carpentras ouvre toi, thérapie d'une ville" que nous nous sommes retrouvés hier en terrasse pour y déjeuner entre deux conférences. La journée et le repas ont été animés et passionnants. Merci à Adèle et à tous les bénévoles qui ont rendu cet événement possible !

Par ailleurs, c'est aussi au Point de Lumière que j'anime tous les mardi soir un groupe de conversation anglaise de 19h à 20h30. Nous conversons en anglais autour d'un verre de vin ou d'un bol de soupe sur des sujets variés dans une ambiance conviviale. Si vous êtes dans le coin et que vous avez envie de pratiquer votre anglais, venez nous rejoindre ! La participation est de 2 euros.

Friday, 14 March 2014

Huff and puff

Sur l'ile de la Barthelasse face au pont d'Avignon
Just for the sheer pleasure of it, another picture taken on Sunday afternoon. Would such a spectacular location motivate you to go running or go on an idle photographic stroll? You know my choice...
The amazingly sunny and warm weather France has been experiencing over the past five days has had a negative side effect on our country : Paris and Lyon in particular but our region too are under a cloud of fine-particulate air pollution which means that exercising outdoors is not recommended at the moment. You can actually see the pollution here, the air is very hazy.  I've never been  fond of  our cold and strong mistral wind but I have to admit that a great swipe of it is just what we'd need to clean up the air.
This blog participates in Skywatch Friday: click to see more beautiful skies around the world.
Juste pour le plaisir, une autre image prise dimanche après-midi. Un site pareil vous donnerait-il envie d'aller courir ou de vous promener mollement avec votre appareil photo ? Vous connaissez mon choix...
Le système de haute pression dont la France bénéficie depuis cinq jours a pour effet un temps chaud et ensoleillé, jusqu'à 18° ou 20° dans la journée chez nous, mais aussi un effet secondaire moins agréable: notre pays étouffe sous un nuage de pollution à particules fines qui fait que le sport en extérieur n'est pas recommandé. C'est surtout vrai pour Paris et Lyon mais aussi ici. Je n'ai jamais été une grande fan du mistral mais j'avoue qu'un grand balayage est bien ce qu'il nous faudrait pour éclaircir l'air...
Ce blog participe à Skywatch Friday, une communauté de blogueurs qui lève les yeux au ciel tous les vendredis. Cliquez donc pour partir sous d'autres cieux !

Thursday, 13 March 2014

Painting class

On Monday mornings, work permitting (I have very fluctuating working hours), I go to my oil painting class in Carpentras. It's always a fantastic moment for me. We paint still lifes from real set ups in the studio, and once a month, portraits with a sitter who sits for us. We learn to paint fast, alla prima or wet-on-wet, which means that each work has to be finished in the four-hour session that we have. Our tutor, professional painter Jean-Christophe Gondouin is a remarkable teacher. Always refering himself to great masters, he teaches us the fundamentals of oil painting while letting each student develop their own style. He's very supportive and encouraging. My (unfinished) work here is on the right. The tulips are pretty much done but not the background. I didn't have time to complete at the studio, I finished it at home in the afternoon ( see below).
What outlet do you have for your creativity?

Le lundi matin, si je ne travaille pas (j'ai des horaires très fluctuants), je vais à mon cours de peinture à Carpentras. C'est toujours un grand moment pour moi. Nous peignons des natures mortes d'après modèle réel et une fois par mois, des portraits avec un modèle qui vient poser pour nous. La technique est rapide, alla prima c'est à dire que notre travail doit être terminé dans les quatre heures dont nous disposons. Notre professeur, Jean-Christophe Gondouin, peintre, est un excellent pédagogue : il nous enseigne les techniques et les règles fondamentales en se référant aux grands maîtres mais en même temps laisse chacun(e) développer son style particulier en toute liberté. Grâce à son soutien chaleureux, chacun peut développer à la fois sa maîtrise de la technique et sa créativité. Ici, ma toile est à droite. Le bouquet est à peu près fini mais pas le fond. Je n'ai pas eu le temps de finir mon travail à l'atelier, je l'ai terminé chez moi dans l'après-midi ( voir ci-dessous).
Et vous, sous quelle forme s'exprime votre créativité ?

Tuesday, 11 March 2014

Home Run

Back home now, I did something on Sunday afternoon that I hadn't done in many months: take a walk along the Rhone river across from the spectacular pont d'Avignon. The weather was divine, balmy,  and there were crowds enjoying a stroll on the river bank. I caught a happy lad running before his parents: every time they would start catching up, he would run ahead again, obviously enjoying the game he'd set up on his own. Oh the simple joys of childhood...

De retour ici, j'ai fait quelque chose que je n'avais pas fait depuis des mois: me promener le long du Rhône sur la Barthelasse en face du pont d'Avignon. L'air était doux et printanier et il y avait foule à se promener au bord de l'eau en ce dimanche après-midi. J'ai saisi ce gamin qui courait joyeusement devant ses parents : à chaque fois qu'ils étaient sur le point de le rejoindre, il repartait en courant devant, heureux de mener le jeu qu'il s'était inventé tout seul. Ah les joies simples de l'enfance...

Monday, 10 March 2014

La Gomera

Finishing off with my little Canary islands series, a few photos of La Gomera, one of the smallest islands in the archipelago. Having no real beach has been its blessing, protecting it from mass tourism. Most of the tourists who come here are people who enjoy hiking. The island is criss-crossed by some spectacular hiking trails. Above is the village of Hermigua, below is Valle Gran Rey and further down, the island's little capital city, San Sebastian.

Pour finir ma petite série sur les îles Canaries, quelques images de la Gomera, l'une des plus petites îles de l'archipel. Sa chance a été de ne pas avoir de vraie plage, c'est ce qui l'a sauvée du tourisme de masse. Les touristes qui viennent ici viennent surtout pour randonner. L'île bénéficie d'un magnifique réseau de sentiers de petite et grande randonnée. Ci-dessus le village de Hermigua, ci-dessous celui de Valle Gran Rey, puis la petite capitale de l'île, San Sebastian.

Friday, 7 March 2014

Sea views around Tenerife

Another set of photos to show you the diversity of scenery that can be experienced along the coast of Tenerife:  the auditorio of Santa Cruz and its black sand beach, green pastures near La Laguna, the historic port of Garachico, dramatic mountains crashing into the sea at Tananaga and finally a  typical old Canary islands house on the northern coast near Los Realejos, there was enough there to keep us busy for days!

Encore quelques photos pour vous montrer la diversité des paysages de bord de mer sur l'ile de Tenerife : l'auditorium de Santa Cruz et sa plage de sable noir, les prairies vertes près de la Laguna, le petit port historique de Garachico, les montagnes acérées de Tananaga plongeant dans l'océan et enfin une vieille maison canarienne typique près de los Realejos : il avait de quoi nous occuper pendant des jours !

Tuesday, 4 March 2014

A hike in the snow

The island of Tenerife in the Canary islands was my holiday destination last week. Here are a couple of views of the fantastic hike we did inside the caldeira of the Teide, the 3700 metre volcanic peak that dominates the island. It had snowed the weekend before and the scenery was amazing.

Tilia avait trouvé, c'est bien à Tenerife aux îles Canaries que j'étais la semaine dernière. Voici quelques vues de la randonnée magique que nous avons faite dans la caldeira du Teide, le volcan qui culmine à 3700 mètres au centre de l'île. Avec la neige tombée le week-end précédent, les paysages étaient sublimes.

Sunday, 2 March 2014

Guess where I've been?

Guess where I was last week? (sorry for being away from blogworld, now you understand why)
Not on board a sinking ship, fortunately. The only clue I'll give you is that it's an island. All answers welcome. In my next post I'll either give you the answer or more clues, depending on how well you fare. Good luck!
Devinez où j'étais la semaine dernière ?
Pas à bord d'un navire en train de couler, heureusement. Le seul indice que je vous donnerai est que c'est une île. Toutes les suggestions sont les bienvenues. Dans mon prochain billet je vous donnerai soit la réponse, soit d'autres indices, selon vos résultats. Bonne chance !


Related Posts with Thumbnails